À Bordeaux, deux églises vendues sur Le Bon Coin

le
0
Le diocèse de Bordeaux a mis en vente deux églises sur le site de petites annonces entre particuliers. Si les paroissiens s'émeuvent, l'Église, elle se veut pragmatique.

Les transactions seraient sur le point d'être finalisées. Deux églises de Bordeaux, Notre-Dame-de-Lourdes et la chapelle Christ rédempteur à Talence, ont été mises en vente par le diocèse sur le site de petites annonces entre particuliers Leboncoin.fr.

Selon le quotidien 20minutes, l'acquéreur serait un promoteur immobilier et un programme de 16 logements est déjà prévu pour l'édifice de Talence. Et si les paroissiens s'émeuvent, l'Église, elle, se veut pragmatique. «L'Église a moins de ressources financières et doit faire davantage de choix», justifie Jean Rouet, vicaire général du diocèse de Bordeaux. «Je peux comprendre l'émotion, des familles y ont certainement des souvenirs. Mais la réalité est là. La vente du patrimoine et les dons sont nos seules ressources, et ces transactions serviront à financer la rénovation d'édifices qui sont, eux, fréquentés, ou à construire de nouveaux bâtiments», poursuit-il. «Ce n'est pas nouveau et ces bâtiments n'ont pas de valeur architecturale», précise-t-il encore dans le quotidien La Croix .

La chapelle édifiée en 1907, et en mauvais état, était fermée au public depuis deux ans. Sa rénovation aurait coûté un million d'euros au diocèse, soit davantage que le prix du bâtiment. L'autre église était également peu fréquentée. La cession des deux sites pour respectivement 650.000 euros et 500.000 euros devrait permettre de rénover l'autre église de Talence qui accueille davantage de fidèles et de financer en partie la construction d'un lieu de culte, Notre-Dame-du-Lac, dans le nouveau quartier Ginko de Bordeaux.

Mais plus que la vente des édifices en elle-même, c'est la publication de la vente sur le site de petites annonces qui surprend. Pourtant, Bordeaux ne fait pas exception. On peut actuellement recenser sur le site Leboncoin plusieurs autres offres de transactions concernant des églises. L'une d'entre elles, située dans la Nièvre, a d'ailleurs déjà été transformée en salle des fêtes. Le site de l'Observatoire du patrimoine religieux dresse également une liste non exhaustive des sites à vendre ou déjà vendues, l'Église n'ayant plus les moyens de les entretenir. Et la vente du patrimoine immobilier n'est pas une particularité du culte catholique. D'autres sites internet présentent des offres de vente de temples protestants, à réhabiliter. L'ancienne synagogue de Vesoul, désaffectée en 1945 est aujourd'hui une propriété privée et un local commercial.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant