À bord de la «bête» avec les «Kodak» et leur radar mobile

le
0
REPORTAGE - A bord de leur véhicule banalisé, une Mégane, deux policiers du Loiret contrôlent les excès de vitesse tout en circulant, grâce au nouveau «radar mobile mobile».

Au commissariat d'Orléans, les policiers l'appellent la «bête». Un surnom qui en dit long pour désigner la Mégane munie du radar mobile nouvelle génération, la seule ainsi équipée dans le Loiret et déjà connue comme le loup blanc. Depuis avril et comme une vingtaine d'autres véhicules ailleurs en France, cette Renault flashe, en roulant, les automobilistes pris en excès de vitesse.

Pour sortir «la bête» bourrée de technologie d'un garage sécurisé et la lancer sur les routes, deux responsables ont été désignés. Gaël et Julien: le premier policier et le deuxième, adjoint de sécurité. Faisant équipe chaque jour, ces deux fonctionnaires sont désormais tout aussi connus que leur voiture dans le département. Et baptisés par leurs collègues les «Canon» ou les «Kodak», en référence aux cli...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant