À Bombay, vingt SMS sont autorisés par jour

le
0
La limitation du nombre de SMS envoyés par jour dans la ville le plus peuplée d'Inde a fait long feu.

Après avoir eu droit en septembre à plus de 100 textos, les utilisateurs de téléphone mobile à Bombay en avaient vu le nombre réduit à... 5, pour restreindre les envois de messages par les télédémarcheurs. «Il est criminel de réduire le quota de 100 ou 200 SMS à seulement 5, car cela désavantage une grande partie des consommateurs», s'insurgeait encore récemment Achintya Mukherjee, de l'Association des utilisateurs de téléphone de Bombay.

Marche arrière des autorités jeudi. Le département des télécommunications a décidé de multiplier par quatre le nombre de SMS autorisés. Soit à 20 par jour! Les opérateurs de la ville ne se sont pas fait prier pour mettre en œuvre cette directive que certains n'ont appliquée qu'aux détenteurs de forfaits prépayés. Résultat, l'insatisfaction dans la capitale de l'État du Maharashtra reste grande. Et les demandes pullulent. Les utilisateurs de mobiles exigent ainsi que la moitié de leur facture mensuelle, dont l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant