À Berlin, Fabius tente de désamorcer les tensions

le
0
Le ministre des Affaires étrangères a rencontré lundi son homologue allemand pour «rapprocher les points de vue».

Laurent Fabius s'est efforcé de désamorcer les tensions entre la France et l'Allemagne, lundi, lors d'une première visite éclair à Berlin. À l'issue d'un entretien avec son homologue allemand, Guido Westerwelle, le ministre français des Affaires étrangères a dit son «attachement à la dynamique franco-allemande, particulièrement importante dans cette période» de crise dans la zone euro. Il s'est dit confiant quant à un possible «rapprochement des points de vue» entre Paris et Berlin, qui accumulent les sujets de discorde depuis l'arrivée au pouvoir de François Hollande.

Dernier contentieux en date: les propos du président français évoquant, la semaine dernière, une possible intervention armée en Syrie, qui ont fait bondir aussi bien le gouvernement que l'opposition allemande. Fabius a souligné que «le point central», selon la France, était que «toute action menée ne peut être que dans le cadre des Nations unies». Berlin redoute un nouveau «cavalier seul 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant