A Beaumont-sur-Oise, entre 1 500 et 5 000 personnes réclament « justice » pour Adama Traoré

le
0
Marche blanche à la mémoire d'Adama Traoré, le 22 juillet, à Beaumont-sur-Oise.
Marche blanche à la mémoire d'Adama Traoré, le 22 juillet, à Beaumont-sur-Oise.

Entre 1 500 et 5 000 personnes ont participé à la marche blanche organisée vendredi 22 juillet à Beaumont-sur-Oise, à la mémoire du jeune homme, décédé mardi lors de son arrestation.

Aux cris de « Justice pour Adama », entre 1 500 (selon la police) et 5 000 personnes (selon le service d’ordre du rassemblement) ont participé, vendredi 22 juillet à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise), à une marche blanche, qui a pris des allures de manifestation, après la mort d’Adama Traoré, 24 ans, survenue lors de son arrestation par des gendarmes, mardi 19 juillet.

Vêtus de t-shirts « Justice pour Adama, sans justice vous n’aurez jamais la paix », les proches du jeune homme étaient en tête du cortège. Le rassemblement, qui avait été annoncé comme silencieux, a finalement été ponctué d’applaudissements en hommage au jeune homme et de slogans comme « Je suis Adama » ou « Pas de justice, pas de paix ».

Certains manifestants ont par ailleurs crié « Assassins » à l’adresse de gendarmes, dont certains étaient présents pour sécuriser la marche. Ceux qui avaient commencé à lancer ces invectives ont été aussitôt recadrés par le service d’ordre. « Ça ne sert à rien d’insulter les gendarmes, ils sont là pour faire leur travail ; on est là pour Adama », a rappelé un membre de la famille du jeune homme à l’issue d’une minute de silence.

Plus tôt, au cours d’une conférence de presse, Assa Traoré, la sœur d’Adama a toutefois porté des accusations : « Mon frère a été tué, mon frère a subi des violences. » La jeune femme a affirmé qu’il faisait objet d’un « acharnement policier depuis plusieurs années ».

« Contre-autopsie » Selon le procureur de la République à Pontoise, Yves Jannier, ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant