A Bastia, des milliers de Corses défilent en réclamant « Ghjustizia per Maxime »

le
0
La tribune du club de supporteurs Bastia 1905 qui a appelé à la manifestation samedi 20 février.
La tribune du club de supporteurs Bastia 1905 qui a appelé à la manifestation samedi 20 février.

Selon la préfecture, des engins explosifs ont été retrouvés samedi avant la manifestation en soutien au supporteur de SC Bastia blessé le 13 février.

Plusieurs milliers de personnes ont commencé à défiler dans le calme samedi vers 14 h 30 derrière une banderole Ghjustizia per Maxime (Justice pour Maxime) à Bastia, une semaine après des incidents avec la police à Reims en marge du match de Ligue 1, au cours desquels un supporteur du SC Bastia, Maxime Beux, a perdu un œil, blessé par un projectile dû, selon lui, à un tir de Flash-Ball des forces de l’ordre.

Le cortège, comprenant beaucoup d’étudiants et de nombreux fans du SC Bastia, dont le principal club de supporteurs, Bastia 1905, avait appelé à défiler, est parti du palais de justice de la ville et a emprunté le boulevard Paoli, la principale artère de Bastia, en direction de la préfecture, a constaté un journaliste de l’AFP.

Scandant Tous avec Maxime, Ghjustizia per Maxime ou Liberta per Di Caro, les manifestants portaient en nombre des drapeaux corses ou aux couleurs du Sporting Club de Bastia. « On n’oublie pas Rémi (Di Caro) qui a soutenu Maxime et qui paie pour cela », a déclaré un des porte-parole de Bastia 1905, Jean-Etienne Venturi.

Rémi Di Caro, 20 ans, a été condamné jeudi à dix mois de prison, dont cinq ferme, après avoir été interpellé après une manifestation qui a dégénéré mardi soir à Corte, où se trouve l’université de Corse. Des affrontements parfois violents, même s’ils n’ont pas fait de blessé, ont opposé manifestants et forces de l’ordre depuis le 13 février et les incidents qui ont eu lieu à Reims, à Bastia et à Corte.

Des joueurs du SC Basti...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant