À Auschwitz, les collégiens rencontrent les survivants

le
1

REPORTAGE - Dans le cadre des voyages de la Mémoire, 160 collégiens des Alpes-Maritimes ont fait le voyage en Pologne, à Auschwitz-Birkenau.

Le camp de Birkenau. 175 hectares sur cette immense plaine enneigée de haute Silésie, balayée par un vent glacial. Moins 15 degrés ressentis en ce 30 janvier. Et pour les 160 collégiens qui ont fait le déplacement de Nice, dans le cadre des voyages de la mémoire organisés depuis dix ans par la région Alpes-Maritimes, cette question récurrente: comment peut-on survivre dans de telles conditions? «Un truc de fou. Et ils étaient pas habillés comme nous», lance emmitouflé un jeune garçon. «Il doit se passer des choses quand on est en situation de survie», glisse une jeune fille.

Du côté des adultes et nombreux journalistes présents, l'affaire Dieudonné est dans tous les esprits. L'un des professeurs accompagnateurs d'ailleurs a «briefé» ses élèves avant de partir. Mais à Auschwitz-Birkenau, le plus grand...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le samedi 1 fév 2014 à 07:41

    Et pendant ce temps, un dénommé M'Bala M'Bala ose tourner en dérision les chambres à gaz tout en se moquant de notre Démocratie. Révisionnisme, antisémitisme, fraude fiscale... Honte à lui et à ceux qui le soutiennent.