À Assise, le pape plaide pour les exclus après le drame de Lampedusa

le
1
«Aujourd'hui est une journée de pleurs» a déclaré le pape François vendredi à Assise, à l'occasion de la journée de deuil décrétée en Italie suite à la tragédie de Lampedusa.

C'est un pape François très heureux d'être arrivé à Assise vendredi au petit matin mais au visage très grave quand il a évoqué la catastrophe de Lampedusa pour laquelle un jour de deuil est proclamé en Italie. «C'est un jour de pleurs» a lancé François qui accomplit là son premier pèlerinage sur les pas de Saint François, l'apôtre de la pauvreté, qui l'a inspiré pour choisir son nom de Pape.

En laissant son discours de côté et en s'adressant précisément à des pauvres, avec qui il a voulu commencer cette visite d'une journée, François a dénoncé: «Tant de vous, ici, avez été dépouillés par ce monde sauvage qui ne donne pas de travail, qui n'aide pas, et qui est indifférent même si il y a des enfants qui meurent de faim, qui considère comme sans importance que tant de familles n'ont p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le vendredi 4 oct 2013 à 14:19

    Va te faire f*o*u*t*r*e c*o*n*n*a*r*d de pape.