À Alger, Fabius plaide pour une intervention au Mali

le
2
Le ministre des Affaires étrangères a aussi appelé de ses v?ux l'approfondissement des relations franco-algériennes.

Alger

S'il y a des «progrès politiques» à faire au sud du Mali pour «rapprocher les populations du Nord et du Sud et préserver l'intégrité du pays», «le moment venu, il faudra traiter les mouvements terroristes qui sévissent au nord par les moyens qui conviennent». Ce n'était pas un secret diplomatique: lors de sa visite à Alger dimanche et lundi, Laurent Fabius a plaidé pour une intervention militaire au nord du Mali, la France ne pouvant pas être, selon ses propres termes, «en première ligne» dans une telle action. «La solution du Mali est entre les mains des Maliens», a rappelé son homologue algérien Mourad Medelci lors d'une conférence de presse conjointe, en insistant sur la priorité donnée au «dialogue politique», alors même que la position de principe des Algériens, opposés à toute ingérence, a évolué au cours des dernières semaines.

Lors de la dernière réunion sur le Mali, début juillet, à Alger, où se trouvaient des ministres des pays d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Ross007 le mardi 17 juil 2012 à 10:07

    Nous ne pouvons pas faire le coup de feu nous-même, nos jeunes sont de trop précieux électeurs. Mais nos contribuables peuvent toujours aider ceux qui veulent y aller. Et puis, le commerce des armes, c'est bon pour la réindustrialisation.

  • frk987 le mardi 17 juil 2012 à 07:14

    On est plein de sous pour faire les conquérants du monde, suffit de créer une taxe spécial Mali , bande de c.. de socialos !!!!