À Alep, les rebelles syriens défient l'armée du régime

le
0
REPORTAGE - Les révolutionnaires de l'Armée syrienne libre avancent progressivement vers le centre-ville, sans soulever l'enthousiasme de la population.

Envoyé spécial à Alep

Les révolutionnaires de l'Armée syrienne libre et l'armée régulière de Bachar el-Assad jouent au chat et à la souris dans les rues d'Alep. Les insurgés ne sont pas très nombreux et ils manquent d'armes, mais ils sont très mobiles. Plutôt que de s'accrocher à des positions faciles à encercler et à attaquer, ils bougent à toute vitesse. Entassés dans des microbus et des voitures trouées par les balles comme des râpes à fromage, ils foncent à travers les rues dans la grande ville du nord de la Syrie, s'arrêtent sur les carrefours, déploient leurs guetteurs pour voir arriver les tanks, renversent trois caisses et une table en travers des rues pour contrôler la circulation, et attendent les mouvements de l'adversaire.

Les hélicoptères les traquent. Les rebelles les appellent «Fourfour», à cause du bruit des pales. Ils leur tirent dessus dès qu'ils peuvent. Lundi en fin de matinée, deux appareils sont déjà allés au tapis. Les hélicopt

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant