À 90 ans, le couple de retraités boulangers jette l'éponge

le
0
Deux retraités de 81 et 84 ans avaient ouvert une boulangerie à Clermont-Ferrand afin d'arrondir leurs fins de mois. Quelques semaines après le début de l'aventure, ils ferment boutique.

Fin de l'aventure! Suzanne et Georges Gardon, deux retraités de 81 et 84 ans ont décidé, après «trois semaines de fermeture temporaire» de fermer définitivement leur boulangerie pour raisons de santé.

Ils avaient ouvert cette boulangerie le 21 novembre dernier à Clermont-Ferrand, pour arrondir leur retraite mensuelle de 1000 euros. L'affaire avait alors fait grand bruit dans la région.

Un couple de cet âge, en retraite depuis 12 ans et qui décide d'ouvrir une boulangerie, n'est pas chose courante. S'ennuyant de leur vie de retraité, le couple avait voulu renouer avec les joies de la vie active.

«Si seulement j'avais encore 20 ans»

Mais leurs enfants ne partageaient pas leur enthousiasme. Malgré leurs tentatives de les dissuader, le couple d'octogénaires aura quand même décidé de se lancer dans ce projet ... qui n'aura pas duré longtemps.

Deux semaines exactement. «Quand on est têtu, on ne peut pas changer comme ça», reconnait Suzanne, qui avoue aujourd'hui s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant