A 65 ans, il lance sa marque d'eau minérale

le
4
A 65 ans, il lance sa marque d'eau minérale
A 65 ans, il lance sa marque d'eau minérale

Les premières bouteilles de Velleminfroy ornent les rayons des supermarchés et épiceries en France. A 65 ans, Paul Poulaillon vient de lancer sa marque d'eau minérale. Depuis fin juillet, son usine toute neuve de 3 000 m2 embouteille l'eau de la source de Velleminfroy (Haute-Saône). Il avait acheté le site après être tombé amoureux de cette source thermale exploitée sous Napoléon III avant de sombrer dans l'oubli. « C'était lors d'une promenade en compagnie de mon épouse. Nous sommes tombés par hasard sur cet endroit charmant », se souvient l'entrepreneur.

 

L'homme, qui a commencé à travailler à 14 ans comme apprenti boulanger, a fait fortune en développant — à partir de son siège à Mulhouse (Haut-Rhin) — tout un réseau de boulangeries et en créant la désormais célèbre Moricette, mini-sandwich à la marque déposée. Depuis, Paul Poulaillon a cédé à ses enfants la direction de son groupe d'environ 500 salariés. « J'aurais pu effectivement profiter d'une retraite méritée mais je ne sais pas faire... Dans ma tête, je ne suis pas un retraité. »

 

Des clients jusqu'au Japon

 

L'usine d'embouteillage proche de la source de Velleminfroy devrait produire un million de bouteilles par mois, son seuil de rentabilité, dans environ un an. Le chiffres d'affaires prévu dans trois ans est de 10 M€. « C'est une bouteille d'un litre qui devrait être vendue entre 2 € et 3 €. Elle est, en bonne partie, destinée à l'export où le luxe français est toujours recherché. Le design de la bouteille a été particulièrement travaillé. Il y a déjà des palettes qui sont prêtes à partir pour le Japon. »

 

En plus de créer l'unité d'embouteillage, Paul Poulaillon a imaginé un restaurant et un site touristique afin de faire visiter les sources. « J'ai fait construire une conduite souterraine entre la source et l'usine pour que l'aller-retour des camions ne dérange pas les habitants du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 il y a 4 mois

    Si ,ils sont capables de payer 2 €uros le litre ,alors faisons augmenter la facture d'eau des Français.Puisqu'ils ont encore de l'argent....

  • Road40 il y a 4 mois

    le luxe a la Francaise ....et rien de plus !

  • idem12 il y a 4 mois

    LOL à 2 euros le litre c'est juste 5 fois p)lus cher que la Volvic.......rien ne justifie ce prix. Enfin si il trouve des gens pour acheter tant mieux pour lui.....

  • boudet il y a 4 mois

    2 à 3€ le litre, c'est au moins 2 fois plus cher que le carburant automobile !!!