À 40 ans, le périph' se cherche une autre voie

le
0
INFOGRAPHIE - Autoroute urbaine indispensable aux Franciliens, le périphérique parisien reste une vraie coupure entre Paris et sa banlieue. Inventaire des réalisations et des projets pour gommer cette barrière.

Paris veut jouer à saute-périphérique. Engoncée dans ce corset routier inauguré le 25 avril 1973, la capitale, désormais trop à l'étroit, se rêve métropole XXL, à l'égale de Londres ou de Tokyo.

Faire exploser cette ligne Maginot de 35 kilomètres n'est pourtant pas chose aisée quand on se trouve encerclé de toute part, limité dans son expansion par une frontière tout autant géographique qu'institutionnelle. Pour «trancher le n½ud gordien» et «sortir de l'étau du périphérique», dixit Jean-Bernard Bros, candidat PRG aux prochaines municipales, le remue-méninges est intense, donnant lieu ces derniers temps à une inflation d'idées. De la plus écolo: les élus Verts verraient bien une canopée solaire coiffer en partie l'axe routier. A la plus rad...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant