930 personnes dans les filières djihadistes en France-Cazeneuve

le
0

PARIS, 14 septembre (Reuters) - Neuf cent trente ressortissants français ou étrangers résidant habituellement en France sont aujourd'hui impliqués dans le djihad (guerre sainte) en Syrie et en Irak, déclare le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dans un entretien accordé au Journal du Dimanche. "Trois cent cinquante sont sur place, dont 60 femmes. Environ 180 sont repartis de Syrie et 170 sont en transit vers la zone. Deux cent trente ont exprimé des velléités de départ. A ce total de 930 s'ajoutent 36 personnes décédées là-bas", dit-il. Le ministre ajoute que grâce à la plate-forme de signalement mise en place en avril par les autorités françaises, au moins 70 départs vers le djihad ont pu être évités. "Nous avons été destinataires, depuis le printemps, de 350 signalements, dont 80 mineurs et 150 femmes", précise-t-il. Bernard Cazeneuve doit présenter lundi à l'Assemblée nationale un plan de lutte contre les filières djihadistes qui prévoit notamment une interdiction administrative de sortie du territoire. "Face au terrorisme, il faut l'unité nationale", déclare le ministre de l'Intérieur qui souhaite un "véritable consensus" des élus sur son texte. (Jean-Stéphane Brosse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant