90 islamistes dans la constituante tunisienne

le
0
INFOGRAPHIE - Selon les résultats définitifs, Ennahda distance largement les partis de gauche, loin derrière avec 30 et 21 sièges. Des violences ont éclaté jeudi soir à Sidi Bouzid, la ville où a commencé la révolution.

Kamel Jendoubi, le président de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), a proclamé jeudi soir les résultats définitifs des élections de l'Assemblée nationale constituante.

Le mouvement islamiste Ennahda sera comme annoncé la première formation de l'Assemblée, avec 90 sièges sur 217, soit 41,47 % des élus. Il est suivi, loin derrière, par le parti du Congrès pour la République (CPR) de Moncef Marzouki (30 sièges) et l'Ettakatol de Mustapha Ben Jaafar (21 sièges).

«Je remercie Dieu pour cette victoire, nous sommes sur la voie de la gloire!», a lancé le numéro deux d'Ennahda, Hamadi Jebali. «Merci à nos martyrs, je m'incline devant leur sacrifice et je salue nos concurrents et tous ceux qui n'ont pas voté pour nous». Khalil Zaouia, numéro deux du parti de l'Ettakatol a salué pour sa part «une victoire du peuple». «Les forces démocratiques n'ont pas été vaincues, c'est la démocratie qui a triomphé», a-t-il déclaré. Moham

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant