9 Français sur 10 ont une mauvaise opinion de la Fifa et de Sepp Blatter

le , mis à jour le
0
9 Français sur 10 ont une mauvaise opinion de la Fifa et de Sepp Blatter
9 Français sur 10 ont une mauvaise opinion de la Fifa et de Sepp Blatter

L'énorme scandale qui l'a éclaboussée cette semaine n'a pas redoré le blason de la Fédération internationale de Football (Fifa). Selon un sondage Odoxa pour «Le Parisien»-«Aujourd'hui en France», 87 % des Français en ont une mauvaise opinion (44 % une «très mauvaise», 43 % une «plutôt mauvaise»), alors que 12 % en ont une bonne opinion (1 % une «très bonne», 11 % une «plutôt bonne») et que 1 % ne se prononce pas.

Chez les amateurs de football, la proportion est à peine moindre : 80 % des personnes interrogées ont une opinion défavorable de l'instance (dont 38 % une opinion très défavorable) et 19 % une opinion favorable (dont 2 % une opinion très favorable) ; 1 % ne se prononce pas.

Ce désamour est à l'image de l'impopularité de Sepp Blatter, dont 88 % des Français ont une «mauvaise opinion» (dont 47 % une «très mauvaise») et 11 % une «bonne opinion» (dont 1 % une très bonne). Le patron de la Fifa, qui a été réélu vendredi, est au coeur de la tempête qui secoue l'instance. Parmi les amateurs de football, 44 % ont une «très mauvaise opinion», 38 % une «plutôt mauvaise opinion», 16 % une «plutôt bonne opinion» et 1 % une «très bonne opinion».

Pas honnête

Les qualificatifs qui s'appliquent le plus à la Fifa selon les Français montrent que l'association jouit d'une image ambivalente. Ainsi, 72 % des personnes interrogées estiment qu'elle est l'organisatrice d'événements spectaculaires, 67 % qu'elle est conservatrice, 42 % qu'elle promeut bien le football, 18 % qu'elle est attentive à l'ensemble des joueurs de football (les pros comme les amateurs), 17 % qu'elle est proche des amateurs de football, 6 % qu'elle est honnête.

Quelque 89 % des personnes interrogées (88 % des amateurs de football) n'ont pas été surprises par cette nouvelle affaire qui touche la Fifa. Elles sont 83 % à en avoir entendu parler (91 % des amateurs de football). Plus généralement, 84 % des Français et 79 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant