8eme étape : Vuillermoz la joue modeste, AG2R exulte

le
0
8eme étape : Vuillermoz la joue modeste, AG2R exulte
8eme étape : Vuillermoz la joue modeste, AG2R exulte

Vainqueur au sommet de Mûr-de-Bretagne, Alexis Vuillermoz a frappé un grand coup sur le Tour. En plus d'une première victoire française, le Jurassien confirme tout le talent qu'on lui prêtait. Ses coéquipiers et son directeur sportif Vincent Lavenu en sont convaincus, le petit Vuillermoz a du potentiel sous la pédale.

« Pikachu » a fait parler la foudre. En attaquant dès la terrible montée vers Mûr-de-Bretagne, Alexis Vuillermoz en a surpris plus d’un. Loin d’être étonné, ses coéquipiers saluaient, eux, tout le talent du champion d’Europe de cyclo-cross. « Il a des grosses qualités. Après il fallait qu’il bascule avec les meilleurs, il l’a très bien fait. Il a été malin, intelligent et il a très bien joué le coup. Il mérite sa victoire et il va nous faire de belles choses dans les Pyrénées et les Alpes », déclarait Christophe Riblon, au micro de France 2, après la victoire de son coéquipier.

Vuillermoz au service de Bardet et Péraud en montagne

A 27 ans, Alexis Vuillermoz sait que ce succès va compter. « Sur le Tour de France, on ne se souvient que des victoires. Vu mon parcours cycliste, une troisième place aujourd’hui est vraiment satisfaisante », confiait-il lundi un brin modeste, après sa belle performance à l’arrivée à Huy. Aujourd’hui, rebelote. Malgré une victoire impressionnante, à l’issue de la course, le dossard 18 la jouait toujours aussi collectif : « J’aime beaucoup la montagne mais je me considère plus comme un puncheur qu’un grimpeur. Dans l’équipe, on a Bardet et Péraud qui sont de bien meilleurs grimpeurs que moi. Donc je me concentre sur le travail d’équipe. Mais c’est sûr que lorsqu’il y a des opportunités, il faut les saisir. »

Lavenu est aux anges

Pour le directeur sportif d’AG2R-La Mondiale, Vincent Lavenu, Vuillermoz ne fait que confirmer ce qu’il savait déjà. « Il a marqué les esprits. Ce qu’il a fait aujourd’hui c’est du grand cyclisme. Sous ses airs timides, il ne l’est pas du tout. A Huy, il n’avait pas osé suivre Rodriguez, là il l’a fait, c’est merveilleux. Il a prouvé qu’il faisait parti des meilleurs mondiaux », tonnait Lavenu à l’arrivée au micro de France 2. Même son de cloche chez Jean-Christophe Péraud. « Il a un talent fou », concluait le deuxième du Tour l’an dernier. Et ce samedi après-midi, tout le monde l’a remarqué.

Les félicitations du Président de la République
En début de soirée samedi, François Hollande, via un tweet, a salué l'auteur de la première victoire française sur ce Tour de France 2015.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant