8eme étape : Kadri savait que " ça allait sourire "

le
0
8eme étape : Kadri savait que " ça allait sourire "
8eme étape : Kadri savait que " ça allait sourire "
Patient, Blel Kadri a attendu le bon moment pour partir seul vers la victoire d'étape, ce samedi à Gérardmer. Le Français savait qu'à 28 ans, son heure viendrait sur un Grand Tour.

A 28 ans, Blel Kadri peut enfin savourer une victoire sur un Grand Tour. Sous les yeux de la France entière, le grimpeur d'AG2R-La-Mondiale a offert au peuple tricolore son premier succès sur cette Grande Boucle. Un 14 juillet avec 48 heures d'avance pour le plus grand plaisir du héros du jour. « On s'est vraiment battus pour prendre cette échappée, pendant 40 kilomètres. Pendant l'étape je me méfiais de Chavanel et de Terpstra, je savais qu'ils allaient attaquer. Alors quand Chavanel a accéléré, j'ai réagi immédiatement, j'y étais préparé. J'ai vu qu'il n'était pas si bien que ça, alors je suis parti tout seul, car je ne voulais surtout pas que Simon Yates revienne sur moi, il est bien meilleur grimpeur. Et je savais aussi que si je restais avec Chavanel, en plus sous la pluie, il m'aurait distancé dans la descente parce qu'il est très fort pour ça. Je savais bien qu'un jour ça allait me sourire. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant