(8eme) : C'est fini pour l'Ile-Rousse, éliminé par Guingamp

le
0
(8eme) : C'est fini pour l'Ile-Rousse, éliminé par Guingamp
(8eme) : C'est fini pour l'Ile-Rousse, éliminé par Guingamp

Ce n'est pas encore cette année qu'un club corse inscrira de nouveau son nom au palmarès de la Coupe de France. Dernier représentant de l'Ile de Beauté encore en course dans l'épreuve, l'Ile-Rousse (CFA2) s'est fait sortir mercredi à Ajaccio par Guingamp. Tombeur notamment sur son parcours héroïque de son voisin du GFC Ajaccio et surtout de Bordeaux aux tirs au but au tour précédent, en 16emes de finale, le petit poucet de cette Coupe de France à ce stade des 8emes, a bien résisté sur la pelouse de François-Coty. Mais les hommes du tandem d'entraîneurs Graziani-Gennarielli, valeureux, ont chuté sur deux coups de pied arrêtés en faveur de Guingampais beaucoup plus expérimentés.

Sur un corner de Thibaut Giresse, Grégory Cerdan a tout d'abord devancé de la tête la mauvaise sortie de Menozzi, le gardien de l'Ile-Rousse. Un but marqué juste avant la pause et suivi d'un deuxième, peu de temps après en début de seconde période. Cette fois sur un coup-franc. Avec une tête gagnante à l'arrivée de Moustapha Diallo, tout heureux lui aussi que le gardien corse soit un peu passé au travers. Une prestation contraire à celle du gardien guingampais, Mamadou Samassa. Impeccable toute la partie, l'international malien a notamment remporté deux face à face très importants devant Santelli puis Ventura.

« Quand on joue en Coupe comme ça, on sait que ça va être difficile. Une équipe bien organisée qui joue bien et est bien organisée, mais on a été pragmatique, efficace. On est très heureux de passer », savourait l'entraîneur guingampais Jocelyn Gourvennec, qui n'oubliait pas de tirer son chapeau à son gardien et dont l'objectif était simple : « être au tirage. » Mission accomplie : Guingamp défendra ses chances en quarts de finale.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant