850 millions pour la recherche hospitalière

le
0
Six établissements de niveau international ont été sélectionnés à Paris, Bordeaux, Strasbourg et Marseille, dans le cadre du grand emprunt.

Faire exceller la recherche française, répondre aux enjeux de santé, préparer l'avenir. Mercredi, la liste des six instituts hospitalo-universitaires (IHU), choisis dans le cadre du programme des investissements d'avenir financés par le grand emprunt, a été officialisée. Ces établissements ont vocation a devenir des fleurons de la recherche, hissés au meilleur niveau international.

Au terme d'une «compétition intense» - dix-neuf dossiers avaient été déposés -, «nous avons un aperçu de ce que sera la médecine française de demain», a souligné la ministre de la Recherche, Valérie Pécresse. Afin de s'éviter des critiques sur les choix des IHU, le commissaire général à l'investissement, René Ricol, et le ministère ont suivi «à la lettre» les recommandations du jury international qui s'est penché sur les dossiers. «Mon projet préféré a même fini bon dernier!», a plaisanté René Ricol.

Les heureux sélectionnés - qui travailleront sur les maladies

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant