8250 islamistes radicaux ont été recensés en France

le , mis à jour à 11:16
0
8250 islamistes radicaux ont été recensés en France
8250 islamistes radicaux ont été recensés en France

Alors que la question de la prolongation de l’État d'urgence est, une seconde fois, posée en conseil des ministres ce mercredi matin, le Figaro révèle le dernier bilan officiel du nombre de personnes radicalisées. Selon le recensement de la police, de la gendarmerie et de l’Éducation nationale, 8250 personnes de confession musulmane ont été signalées comme radicalisées en France au 28 janvier. Ce groupe a plus que doublé en neuf mois : en mars 2015, les services de l’État considéraient qu'ils étaient 4 015.

Parmi ces 8 250 personnes, 1 632 sont mineures, soit 20%. 765 sont des adolescents, 867 sont des jeunes filles. « Contrairement à une idée longtemps répandue, ces derniers ne basculent quasiment jamais en pianotant seuls sur leur ordinateur », assure au Figaro un interlocuteur de l'Unité de coordination de lutte antiterroriste (Uclat). « En fait, le déclencheur est dans 95% des cas liés à un contact humain, c'est-à-dire la rencontre avec un intégriste croisé à la sortie du lycée, au pied d'un immeuble ou dans une salle de sport. Ensuite seulement, les réseaux sociaux peuvent prendre le relais et renforcer la radicalisation, en diffusant des vidéos djihadistes, hélas, plutôt bien réalisées ».

Cette explosion dans la détection de musulmans - la proportion de convertis est stable, à 38% - penchant pour les théories les plus rigoristes ou violentes de l'islam semble pour l'essentiel due à la plateforme de signalement mise en place en avril 2014 par le ministère de l'Intérieur. Depuis mars, le numéro vert « Stop djihadisme » (0.800.005.696)  a permis de détecter 1 500 personnes au « profil inquiétant », ce qui fait, depuis son instauration, 4 590 personnes repérées grâce à la vigilance ou l'inquiétude familiale.

A LIRE. Comment l'école fait face à la radicalisation

En avril 2014, au lancement du numéro vert, le ministère de l'Intérieur affirmait que, « comme d'autres pays de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant