818 permis miniers guinéens annulés

le
0

Commodesk - Le gouvernement guinéen a annulé, ce 18 décembre, 818 permis de recherches et d'exploitations minières sur son territoire. Cela représente plus de 75% des permis miniers en Guinée.

Le ministre des Mines et de la Géologie, Mohamed Lamine Fofana, cité dans la presse locale, a précisé que cette décision s'appliquait dans le cadre de la réforme minière mise en place par le président Alpha Condé depuis l'année dernière. Le gouvernement veut organiser la filière car la confusion actuelle l'empêche de distribuer de nouveaux permis. 

Les permis supprimés avaient été octroyés par les anciens présidents. Pendant 60 jours, le cabinet KPMG a réalisé un audit auprès des propriétaires des 1.072 permis en cours dans le pays. La plupart des entreprises ne respectaient pas les engagements des contrats. Leurs travaux d'exploration n'avaient toujours pas démarrés et les études de faisabilité n'existaient pas.

Le secteur minier assure près de 90% des recettes d'exportation de la Guinée et près de 14% de son PIB.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant