800m (H) : Quand Bosse parle de dopage...

le
0
800m (H) : Quand Bosse parle de dopage...
800m (H) : Quand Bosse parle de dopage...

Cinquième de la finale du 800m, qui a vu le Kenyan David Rudisha s'imposer en 1'45''84, Pierre-Ambroise Bosse n'a aucun regret sur cette course et en a même profité pour lancer une petite pique à ses concurrents.

Tout est parti d’une question de Patrick Montel sur les antennes de France Télévisions. L’objet du débat : la possible disqualification du Polonais Adam Kszczot, coupable d’avoir joué des coudes dans le dernier virage. « Oui, il peut être disqualifié, embraie Pierre-Ambroise Bosse. Mais je suis cinquième, pas quatrième. » Le Français ne serait donc pas concerné par cette éventuelle destitution de la médaille d’argent. Mais c’est là que le coureur français dévoile ses soupçons sur ses adversaires du jour. « Alors... Non je ne vais pas dire ce que je pense, continue le Nantais. Mais il est possible qu’un jour je sois crédité de la 3ème place... » Une accusation de dopage à peine masquée en direction du Bosnien Amel Tuka, troisième sur cette course et  sorti de l’anonymat cette année avec un temps canon de 1’42''51 en Diamond League à Monaco. L’intéressé appréciera.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant