80 choses à savoir sur Uwe Seeler

le
0
80 choses à savoir sur Uwe Seeler
80 choses à savoir sur Uwe Seeler

Aujourd'hui, le 5 novembre 2016, Uwe Seeler fête ses quatre-vingts ans. Un anniversaire que toute l'Allemagne se réjouit de fêter. Car plus que le buteur en série d'Hambourg, Seeler est peut-être le joueur préféré de tout un pays, devenu le papy que tout le monde aimerait avoir. Alors voici quatre-vingts bonnes choses à savoir sur Uwe Seeler, avant de fêter dignement son grand âge par un match du HSV.

1/ Uwe Seeler est né le 5 novembre 1936 à Hambourg, sa ville de toujours et qu'il ne quittera (presque) jamais.

2/ Il est le fils d'Erwin Seeler, un docker du quartier de Rothenburgsort, joueur dans une équipe de foot de travailleurs. Aux Olympiades ouvrières de 1931, il inscrit sept buts contre la Hongrie (9-0). En 1932, Erwin cède aux sirènes du Victoria Hambourg avec son coéquipier Alwin Springer, ce qui est vécu comme une "trahison prolétarienne" par le Hamburger Echo.

3/ Il est le petit frère de Dieter Seeler, âgé de cinq ans de plus. Dieter se passionne aussi pour le football et joue dans plusieurs équipes d'Hambourg. D'Altona au HSV, il est l'auteur de 78 buts en 304 matchs de championnat.

4/ Uwe n'avait donc pas le choix : il devait être buteur. Et meilleur que ses aînés.

5/ Avant le foot, Seeler a tout de même été apprenti comme vendeur spécialiste en expédition.

6/ Durant la guerre, Uwe Seeler aurait dû être enrôlé par le Deutsches Jungvolk (organisation qui dépendait des Jeunesses hitlériennes). Des soldats nazis sont venus chez lui pour le chercher. Son père s'y est violemment opposé. Ils ne sont jamais revenus.

7/ En 1953, il obtient sa première sélection avec les jeunes de la Nationalmannschaft pour un tournoi en Belgique.

8/ Le 29 août 1954, il inscrit son premier but pour le HSV lors de son premier match. Contre le VfB Oldenburg.

9/ Toujours en 1954, à un autre tournoi international de jeunes espoirs de l'UEFA, il claque treize buts parmi les vingt de l'Allemagne.

10/ Uwe Seeler n'avait pas besoin d'être grand pour être bon de la tête. Avec 1m68, il était parmi les meilleurs joueurs de sa génération dans l'exercice.


11/ Ce qui a fait dire à son ami, bien qu'adversaire, Max Lorenz que "Uwe a sauté comme s'il avait des ressorts dans les chaussures".
[BR…




















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant