80.000 touristes russes bloqués en Egypte

le
0

(Précisions) MOSCOU, 7 novembre (Reuters) - Environ 80.000 touristes russes sont bloqués en Egypte en raison de la suspension des vols vers ce pays après le crash d'un avion de ligne russe au départ de Charm el Cheikh qui pourrait avoir été provoqué par une bombe, a déclaré samedi le vice-Premier ministre Arkadi Dvorkovitch. Le président Vladimir Poutine a ordonné vendredi la suspension des vols entre la Russie et l'Egypte jusqu'à ce que soit établie la cause de la destruction d'un Airbus russe samedi dernier au-dessus du Sinaï. ID:nL8N1314BQ "Aujourd'hui, le nombre de touristes en Egypte a été vérifié, il est d'environ 80.000", a déclaré Arkadi Dvorkovitch à l'agence RIA. "L'armée égyptienne a pris le contrôle de l'opération de rapatriement des passagers", a-t-il ajouté. Vendredi, les opérations de rapatriement des 20.000 touristes britanniques bloqués à Charm el Cheikh se sont heurtées à de grandes difficultés. Seuls huit vols sur les 29 programmés au départ pour rapatrier les Britanniques ont été autorisés par l'Egypte, qui s'est justifiée en invoquant les capacités limitées de l'aéroport local. Onze avions de ligne britanniques étaient en attente samedi sur plusieurs aéroports chypriotes pour participer si nécessaire à l'évacuation. Côté russe, ce sont 1.200 touristes qui ont pu regagner leur pays, a déclaré le chef de l'agence de tourisme russe Rostourism, Oleg Safonov. Les touristes russes se trouvent principalement dans les stations balnéaires de Charm el Cheikh, dans la péninsule du Sinaï, et Hourghada, sur la côte continentale de la mer Rouge, précise Rostourism. (Jack Stubbs; Tangi Salaün et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant