8 conducteurs sur 10 se garent sans payer

le
0
Un rapport dénonce le dispositif actuel des amendes de stationnement, «peu performant» à cause de «son caractère peu dissuasif».

À l'heure actuelle, à Paris, on a un risque sur dix d'être verbalisé. Par ailleurs, dans les autres grandes villes du pays, 80 % des automobilistes se garent sans payer. Tels sont les chiffres publiés dans un rapport sur la dépénalisation du stationnement en novembre 2011. Son auteur, le sénateur Louis Nègre, est sévère avec le système qui prévaut actuellement. S'appuyant sur d'autres études, il parle d'«un dispositif opaque», avant d'ajouter: «C'est l'État qui collecte les amendes et qui redistribue une partie de leur produit aux collectivités locales à l'issue d'un circuit complexe et diffus.» Louis Nègre qualifie aussi ce dispositif de «peu performant» à cause, dit-il de «son caractère peu dissuasif en raison du trop faible écart entre le coût du stationnement et le montant de l'amende». Parlant d'«effet d'aubaine», trop de conduc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant