78% des Français ont manifesté ou souhaité le faire-sondage

le
1

PARIS, 16 janvier (Reuters) - Vingt-quatre pour cent des Français disent avoir participé à la marche républicaine qui a suivi les attentats de Paris et 54% ont souhaité le faire mais ne sont pas passés à l'acte, selon un sondage Harris interactive pour LCP diffusé vendredi. En revanche, 22% ne sont pas descendus volontairement dans la rue, précise l'institut de sondage, soulignant que plus de Français déclarent avoir participé aux marches que cela ne s'est réellement produit. Quelque quatre millions de personnes ont défilé à Paris et en province dimanche dernier, selon le ministère de l'Intérieur, auxquels il faut ajouter les 700.000 personnes qui avaient manifesté dès samedi dans de nombreuses villes de province. Les manifestants disent s'être mobilisés d'abord (81%) pour "défendre les valeurs fondamentales de la République et notamment le respect de la liberté d'expression", puis pour "montrer au monde entier l'unité des Français face au terrorisme". Les manifestants constituaient une population soixante-huitarde, avec une sur-représentation de personnes âgées de 50 ans et plus, souligne l'institut de sondage. "C'est donc une population plutôt aisée, insérée et de gauche qui est descendue le week-end dernier et une autre, à droite - voire à l'extrême droite - qui, volontairement, n'a pas adopté la même attitude", écrit-il. Ceux affirmant n'avoir pas eu l'intention de manifester se caractérisent en effet à travers un critère: la proximité politique : 36% des Français proches du Front National, 43% des électeurs de Marine Le Pen en 2012 et 28% des sympathisants UMP se retrouvent dans cette frange de population. Cette enquête a été effectuée du 12 au 13 janvier auprès d'un échantillon de 1.203 personnes représentatif de la population française âgée d'au moins 18 ans. (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pa69337 le vendredi 16 jan 2015 à 16:20

    68ard, bobo aisée de gôche ! Sans blague !