76 colliers pour chien et chat retirés de la vente

le
0
L'Agence nationale de sécurité sanitaire a ordonné le retrait de certains colliers antiparasitaires pour animaux de compagnie en raison des risques qu'ils pourraient faire courir à leurs maîtres.

Utilisés chez le chien et le chat pour éliminer les puces, les tiques et les poux, certains colliers antiparasitaires ont été réévalués par l'Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) rattachée à l'Anses. Même si aucun accident ni aucune plainte n'a été déposé pour déclarer une anomalie liée à l'utilisation de ces colliers, l'ANMV a constaté qu'il existait «des risques potentiels en cas d'exposition chronique par voie cutanée chez l'utilisateur et plus particulièrement chez l'enfant pour certains de ces colliers».

En se basant sur des scénarios extrêmes et en imaginant que les utilisateurs étaient en permanence en contact avec ces produits, «le rapport bénéfice/risque s'est avéré défavorable», explique Jean-Pierre Orand, le directeur de l'ANMV. En cause, trois substances actives agissant comme médicament dans les colliers: le dimpylate, le propoxur et le tétrachlorvinphos, à classer dans la catégorie des pesticides. Libérés sous forme de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant