75 % des vols violents visent les portables

le
0
La Préfecture de police observe la forte proportion des vols de portables parmi les agressions commises dans les transports. Un dispositif de blocage des appareils pourrait devenir obligatoire.

Le téléphone portable est un objet toujours plus convoité. Selon une étude de la Préfecture de police de Paris, près d'un vol sur deux commis dans les transports en commun de la région parisienne concerne désormais un mobile. «La mode des smartphones, dont le prix est élevé, génère une multiplication des cas de vols à l'arraché, le plus souvent violents, souligne Alain Gardère, directeur de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne. Et le phénomène a encore pris de l'ampleur avec l'iPhone 4, très recherché.»

La Préfecture de police, qui cherche à attirer l'attention des voyageurs sur cette délinquance, a examiné toutes les plaintes déposées au mois d'octobre dernier. Sur les 2723 vols dénoncés dans les transports publics parisiens, 1264 concernent des téléphones, alors que le vol de portefeuille ou de porte-monnaie représente 899 faits, soit 33%. Parmi les mobiles dérobés, 68% étaient des téléphones à écran tactile - des iPhone e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant