74% des Français souhaiteraient évaluer les commerces où ils font leurs courses

le
0
28% des Français trouvent les horaires d'ouverture des commerces de proximité trop étroits et 21% jugent la communication insuffisamment personnalisée. (AFP PHOTO / JOHANNES EISELE)
28% des Français trouvent les horaires d'ouverture des commerces de proximité trop étroits et 21% jugent la communication insuffisamment personnalisée. (AFP PHOTO / JOHANNES EISELE)

(Relaxnews) - A l'ère du numérique, les Français restent très attachés à leurs commerces de proximité. Selon un sondage Opinionway mené auprès de 1025 consommateurs pour le compte de Dolmen, un service de marketing local spécialisée dans le recueil de la donnée client en magasin, 21% souhaiteraient une communication plus personnalisée, sous forme digitale notamment.

80% des Français se disent très satisfaits de leurs commerçants locaux pour la qualité des produits vendus (88%), l'accueil en magasin (82%) et à la disponibilité des produits (80%). C'est avec leur  boulanger (67%), le restaurateur habituel (61%) et le boucher (58%) qu'ils ont la sensation d'être le plus reconnu, contre 47 % pour les supermarchés ou hypermarchés.

Seul bémol, les horaires d'ouverture  (28%) des commerces de proximité qui leur paraissent manquer d'amplitude et une communication insuffisamment personnalisée (21%).

C'est pourquoi les Français interrogés voient le recours à Internet, aux applications mobiles et aux réseaux sociaux comme une nécessité pour les commerçants pour mieux communiquer et connaître leurs clients. 

Plus de 7 sur 10 accepteraient par exemple de répondre à des sondages régulièrement (74%), à évaluer les enseignes où ils effectuent leurs courses (74%), à faire un retour sur les produits achetés (71%), voire à donner leur email (64%).

Hormis le montant de leur revenu, leur géolocalisation et leurs convictions religieuses, les interrogés se disent prêts à transmettre leurs préférences alimentaires (76%), leurs listes de courses (67%), la composition de leur foyer (65%) voire le budget alloué aux courses.

Méthodologie :

L'étude a été menée auprès d'un échantillon de 1025 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Il a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence. L'échantillon a été interrogé les 2 et 3 novembre 2016, par un questionnaire auto-administré en ligne sur système CAWI ( Computer Assisted Web Interview).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant