700 passagers d'un TGV bloqués plusieurs heures dans le noir

le
0
700 PASSAGERS D'UN TGV BLOQUÉS PLUSIEURS HEURES À MARSEILLE
700 PASSAGERS D'UN TGV BLOQUÉS PLUSIEURS HEURES À MARSEILLE

MARSEILLE (Reuters) - Les 700 passagers d'une rame TGV sont restés bloqués dans le noir pendant plus de cinq heures durant la nuit de mardi à mercredi dans un tunnel à l'entrée de Marseille.

Une panne électrique est à l'origine de l'incident qui a obligé les passagers du TGV Nice-Paris à demeurer dans le noir dans l'attente de leur transbordement avec leurs bagages à bord d'une rame de secours.

"Un équipement électrique est tombé sur les wagons et la rame s'est immobilisée au milieu d'un tunnel long de 13 kilomètres. Pour des raisons de sécurité, il était impossible d'évacuer à pied les passagers, c'est ce qui a pris du temps", a affirmé à Reuters une porte-parole de la SNCF.

"C'est un incident extrêmement rare. La difficulté du tunnel s'est ajouté à celle de la panne. Ces conditions délicates expliquent la durée du transbordement des passagers et de leurs bagages, mais nous avons préféré choisir la carte de la sécurité", a-t-elle précisé.

Il a également été compliqué de trouver une rame de secours car le trafic TGV était particulièrement chargé en raison d'une affluence supplémentaire liée à une grève des contrôleurs aériens.

L'incident s'est produit peu après 21 heures. Le TGV avait quitté Nice à 17h34 et devait théoriquement rallier Paris à 23h14.

Hormis une vingtaine de passagers qui ont choisi de retourner par TER sur Nice, les voyageurs ont finalement quitté Marseille pour Paris, à 5h20, à bord d'un nouveau TGV.

Jean-François Rosnoblet, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant