70% des sympathisants de droite favorables à une «flat tax»

le
26

Une grande majorité de personnes proches de l'UDI, de Les Républicains et du FN soutiennent le projet du candidat à la primaire de la droite et du centre, Hervé Mariton, d'instaurer un impôt «proportionnel et universel», selon un sondage Ifop.

C'est un sondage détonnant sur l'impôt sur le revenu. Ainsi, 70% des sympathisants de droite se disent favorables au remplacement des différents impôts existants en France par un impôt universel et proportionnel, autrement dit une «flat tax à la française», selon une étude de l'Ifop publiée ce mercredi.

L'institut a interrogé les Français à la demande du député Les Républicains Hervé Mariton, candidat à la primaire de la droite et du centre, sur son projet d'instaurer un impôt «universel et proportionnel». Le dispositif imaginé par le député de la Drôme -et soumis au jugement des personnes contactées- s'appliquerait à tous les revenus (salaires, revenus financiers et du patrimoine) avec un taux de 2% pour les revenus en dessous de 8000 euros par an et de 15% pour les revenus supérieurs à 8000 euros. Il serait payé par tous les Français. Et toutes les niches fiscales seraient supprimées.

Hervé Mariton, le seul candidat pour l'heure à droite à proposer cette solution, a de quoi se réjouir des résultats du sondage. Son projet vise à combattre «l'hyperprogressivité» de l'impôt sur le revenu (IR) avec ses 4 tranches d'imposition (14%, 30%, 41% et 45%), mais aussi a forte concentration, puisque 10% des foyers payaient 70% de l'IR en 2012 et que seuls 45,5% des foyers ont été imposés à l'IR l'an dernier. Dans le détail, les sympathisants UDI approuvent son idée à 80%, ceux proches des Républicains à 72% et les électeurs du Front national à 65%.

La prudence des autres candidats à la primaire peut toutefois se comprendre, tant cette réforme serait difficile à «vendre» politiquement à l'ensemble du pays. La proposition d'Hervé Mariton entraînerait en effet des hausses d'impôts pour les plus de 20 millions de ménages qui ne paient pas aujourd'hui l'IR. Cette année, un célibataire n'est ainsi plus imposable qu'à partir d'un salaire net d'environ 1340 euros par mois -soit 16.080 euros par an- , et pour un couple avec deux enfants, il faut gagner plus de 3420 euros par mois -41.040 euros par an- pour entrer dans l'impôt.

Au total, 94% des ménages étaient imposés à un taux compris entre 0 et 12% en 2012. Seuls 3% des foyers environ -un peu plus d'un million sur 37 millions-, imposés à un taux supérieur à 15%, bénéficieraient d'une baisse avec cette «flat tax». C'est sans doute pourquoi Hervé Mariton n'a pour l'instant pas fait beaucoup d'émules parmi les tenors de son parti...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jflobert le vendredi 22 avr 2016 à 00:14

    Seuls 3% des foyers paient plus de 15% d'impôts, c'est là le problème!Sachant que 40000 euros net pour un célibataire donnent lieu à 13% d'impôt (5200 euros), on peut se demander s'il n'y en a pas quelques millions qui sous-déclarent... Voir les ventes de voitures à plus de 40000 euros par exemple, ou le prix de l'immobilier, ou les revenus des médecins, avocats, même les plombiers !40000 euros, c'est à peine le salaire minimum en Suisse. PAUVRE FRANCE !!!

  • m1234592 le jeudi 21 avr 2016 à 19:31

    L'imposition actuelle va à l'encontre de notre devise : égalité. TOUT le monde doit payer l'impôt c'est la condition indispensable pour que l'impôt soit accepté.

  • vazi le jeudi 21 avr 2016 à 19:16

    pour rappel 70% des sympathisants de droite se disent favorables au remplacement des différents impôts existants en France par un impôt universel et proportionnel, MDR allez chiche !!!

  • phili646 le jeudi 21 avr 2016 à 17:20

    Hervé Mariton fait parti des candidats dit "inéligibles". Ce qui lui permet de faire des propositions plus farfelues les une que les autres !!! Quel petit plaisantin ce mariton !!!

  • M7732327 le jeudi 21 avr 2016 à 17:12

    A noter que la flat tax existe déjà en France, cela s'appelle la TVA, la CSG, la taxe sur l'essence;

  • M7732327 le jeudi 21 avr 2016 à 17:09

    Je me demande si les sondés n'ont pas confondu les tranches marginales de l'impôt avec l'impôt moyen. Un célibataire touchant 40 000 Euros de salaire a un taux d'imposition moyen actuel de 10,2 %, alors qu'il est dans le tranche de 30%. Lui dire qu'il va désormais payer une flat tax de 15%, c'est fort de café comme bonne affaire.

  • danette4 le jeudi 21 avr 2016 à 16:42

    je rajouterais plutot des tranches à la TVA! le taux à 33 et 50% pour les 4X4 et les bagnoles au dela de 7CV fiscaux

  • caogan77 le jeudi 21 avr 2016 à 16:33

    M4374915 jusqu'à maintenant nous ne sommes pas en régime communiste donc on ne redistribue pas sans raison l'argent des autres. On contribue aux dépenses de la nation et ca c'est normal mais il faut que encore que l'état en soit bon gestionnaire ce qui n'est pas le cas. La redistribution, concept socialiste est pour moi inconstitutionnelle.

  • er3dw le jeudi 21 avr 2016 à 16:07

    ceci revient à augmenter encore les impôts pour les classes moyennes. Partez de France les politicards sont indécrotables

  • M4374915 le jeudi 21 avr 2016 à 15:29

    "combattre l'hyperprogressivité"... on aura tout entendu!!! Au contraire il n'y a pas assez de progressivité. Il faut faire payer tout le monde même peu pour responsabiliser la population et rajouter des tranches sur les revenus les plus hauts. Si 10% des foyers paient 70% de l'IR c'est bien qu'il y a un problème de redistribution