70 ans du D-Day : ballet diplomatique à Paris et feux d'artifice en Normandie

le
0
70 ans du D-Day : ballet diplomatique à Paris et feux d'artifice en Normandie
70 ans du D-Day : ballet diplomatique à Paris et feux d'artifice en Normandie

A la veille du 70e anniversaire du Débarquement allié en Normandie, plusieurs hommages aux vétérans ont d'ores et déjà été rendus ce jeudi sur les côtes de la Manche et du Calvados. Parmi les temps forts : le largage de 300 parachutistes britanniques au dessus du «Pegasus Bridge» dans l'après-midi et le tir dans la soirée de 24 feux d'artifice sur les célèbres plages normandes. 

En parallèle, Paris a été le théâtre d'un intense ballet diplomatique : après avoir accueilli la reine Elizabeth en milieu d'après-midi, le président François Hollande a dîné avec Barack Obama, puis soupé avec Vladimir Poutine. Le sujet de l'Ukraine s'est invité aux deux tables.

Vendredi, les 20 chefs d'Etat et de gouvernement déjeuneront au Château de Bénouville (Calvados), lieu symbolique de la Résistance. La chancelière allemande Angela Merkel et le nouveau président ukrainien Petro Porochenko rejoindront notamment François Hollande, Barack Obama et Vladimir Poutine.

>Demandez le programme de vendredi ! En cliquant ici. 

Revivez les événements de ce jeudi :

23h55. Valls: «Un moment important» Ces commémorations, «c'est un moment important pour se retrouver et honorer la mémoire de tous ceux qui ont combattu et ont perdu la vie, militaires comme civils. (...) La France célèbre sa liberté. Ses valeurs, dans le monde trouble dans lequel nous vivons, doivent être célébrés sans nostalgie, sans tristesse», prévient le Premier ministre depuis la côte normande.

VIDEO. Valls : «La France célèbre sa liberté»

23h15. La côte sous les feux. Le Premier ministre Manuel Valls donne le coup d'envoi à l'illumination des côtes normandes à Arromanches. Il est accompagné de  Stéphane Le Foll le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement etde  Kader ARIF, le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants. De Ouistreham à l'est jusqu'à Saint-Martin-de-Varreville à l'ouest, autrement dit de «Sword ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant