7 personnes sur 8 respirent de l'air de mauvaise qualité

le
0
7 personnes sur 8 respirent de l'air de mauvaise qualité
7 personnes sur 8 respirent de l'air de mauvaise qualité

Si dans certaines villes, parmi lesquelles on peut citer Los Angeles, la pollution de l'air a reculé, force est de constater que ce n'est pas le cas de manière globale et que la pollution devient un risque majeur pour la santé des habitants de notre planète, alors que nombre d'entre eux migrent vers des zones urbaines.

Selon une étude récente de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 7 personnes sur 8 dans le monde respireraient un air qui ne respecte pas les seuils de sécurité conseillés par l'organisation. La pollution tuerait chaque année plus de personnes dans le monde que le sida et la malaria combinés. De quoi s'inquiéter puisque la pollution est désormais le principal risque environnemental pour la santé des populations, avec un nombre de décès par an qui pourrait atteindre les 7 millions.

Les résultats de l'étude menée par l'OMS sur une base de donnée de mesures de la pollution de l'air dans 1.600 villes de 91 pays sont pour le moins alarmants. Si seulement 12% des habitants des villes étudiés vivent dans une ville qui respecte les seuils de l'OMS, plus de 50% d'entre eux vivent dans un environnement ou les mesures révèlent des chiffres plus de 2,5 fois plus élevés que les seuils. L'asthme, les problèmes cardiovasculaires et certains types de cancer y sont bien plus élevés que la moyenne. Puisqu'on en connait les causes, qu'attend-on pour agir?

Lire la suite

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant