6H de Silverstone : Audi sort vainqueur d'une course à rebondissements

le
0

La première manche du championnat du monde d’endurance a réservé un scenario riche en rebondissements sur le circuit de Silverstone. Au terme de six heures de course, l’Audi R18 version 2016 a signé son tout premier succès.

L’Audi R18 dans sa version 2016 est bien née. Auteur de la pole position, la numéro 7 confiée à Fässler, Lotterer et Tréluyer a signé une troisième victoire consécutive dans les 6 Heures de Silverstone, première manche du championnat du monde d’endurance. Si les deux Audi ont pris un excellent départ, la numéro 7 devançant la numéro 8, Porsche n’a pas tardé à montrer le bout de son nez. Un Mark Webber déchainé dans la Porsche n°1 a accéléré son rythme pour se débarrasser de l’Audi n°8 après moins d’un quart d’heure de course puis a pris la tête de la course à peine un quart d’heure plus tard. Alors que les nouvelles Toyota TS050 Hybrid n’ont jamais été dans le rythme des prototypes allemand, la course a changé de tournure après deux heures de course. Largement en tête, la Porsche n°1 est entrée en contact avec la Porsche 911 n°86 et n’est pas passée loin de partir en tonneau. Mais l’abandon était le résultat de ce contact évitable entre un prototype et une GT. Dans le même temps, l’Audi n°8 a été contrainte de s’arrêter en bord de piste, la voiture commençant à bruler.

Audi s’en sort bien

Après une longue neutralisation de la course sur l’ensemble du circuit, la Porsche n°2 a pris les rênes de la rencontre mais une redoutable Audi n°2 est rapidement remontée sur elle pour lancer le duel final dans la deuxième moitié de la course. Les deux prototypes allemands se sont échangés la première place au gré des ravitaillements en essence et des changements de pneumatiques. Une intervention de la voiture de sécurité, consécutive à la dispersion de fragments de carbone par la Toyota n°8 suite à l’explosion d’un de ses pneumatiques, n’a rien changé à la hiérarchie de cette course. Dans la dernière demi-heure, Porsche pense tenir la victoire avec une bonne stratégie mais un écrou de roue mal serré a forcé la n°2 à faire un deuxième arrêt en un tour, ouvrant grand la porte à l’Audi n°7, qui s’est finalement imposée avec 46 secondes d’avance. Grâce aux aléas de la course, la Toyota n°6 complète le podium de ces 6 Heures de Silverstone. Mais ce ne sera pas une compensation pour l’écurie japonaise, dont le nouveau prototype, quand bien même à l’aérodynamique pas adaptée à Silverstone, a semblé loin en performance des Audi et Porsche. WEC / 6 HEURES DE SILVERSTONE Classement final - Dimanche 17 avril 2016 1- Audi R18 n°7 (Fässler-Lotterer-Tréluyer/SUI-ALL-FRA) 194 tours (1er LMP1-H) 2- Porsche 919 Hybrid n°2 (Dumas-Jani-Lieb/FRA-SUI-ALL) à 46’’065 3- Toyota TS050 Hybrid n°6 (Sarrazin-Conway-Kobayashi/FRA-GBR-JAP) à 1 tour 4- Rebellion R One-AER n°13 (Tuscher-Kraihamer-Imperatori/SUI-AUT-SUI) à 11 tours (1er LMP1-L) 5- Rebellion R One - AER n°12 (Prost-Piquet Jr-Heidfeld/FRA-BRE-ALL) à 13 tours 6- Ligier JS P2-Nissan RGR Sport by Morand n°43 (Gonzalez-Albuquerque-Senna/MEX-POR-BRE) à 15 tours (1er LMP2) 7- Ligier JS P2-Nissan ESM n°31 (Dalziel-Derani-Cumming/GBR-BRE-CAN) à 15 tours 8- Oreca 05-Nissan G-Drive Racing n°26 (Rusinov-Berthon-Rast/RUS-FRA-ALL) à 15 tours 9- Alpine A460-Nissan Signatech-Alpine n°36 (Menezes-Lapierre-Richelmi/USA-FRA-MCO) à 16 tours 10- Gibson 015S-Nissan Strakka Racing n°42 (Leventis-Watts-Kane/GBR-GBR-GBR) à 17 tours ... 18- Ferrari 488 GTE AF Corse n°71 (Rigon-Bird/ITA-GBR) à 27 tours (1er GTE Pro) ... 23- Ferrari F458 Italia AF Corse n°83 (Perrodo-Collard-Aguas/FRA-FRA-POR) à 31 tours ...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant