65 % des Français ont acheté bio au moins une fois par mois en 2015

le
2
93 % des consommateurs bio souhaitent augmenter la part de leurs achats issus de l'agriculture biologique. (daffodilred/shutterstock.com)
93 % des consommateurs bio souhaitent augmenter la part de leurs achats issus de l'agriculture biologique. (daffodilred/shutterstock.com)

(Relaxnews) - Le bio séduit et rassure les Français. En 2015, 65 % d'entre eux ont consommé régulièrement des produits issus de l'agriculture biologique, d'après les résultats du dernier Baromètre Agence BIO / CSA. Une tendance qui a explosé depuis les années 2000 où seuls 37 % des Français étaient tentés par ce choix. 82 % font confiance à ce type de produits. 

Un dernier Baromètre Agence BIO / CSA révèle que 65 % des Français ont régulièrement consommé bio en 2015, au moins une fois par mois, contre 37 % en 2003. 10 % en font une habitude quotidienne. 

63 % des Français consomment bio pour prendre soin de leur santé

Selon ces résultats, l'année 2015 est une année record, également en terme d'achats: 8 Français sur 10 (82 % contre 43 % en 2003) achètent des produits bio et 55 % le font régulièrement (33 % en 2003). 

9 Français sur 10 (89 %) consomment bio, au moins occasionnellement, alors qu'ils n'étaient encore que 54 % en 2003.

Parmi les motivations évoquées, la santé pour 63 % des sondés, préserver l'environnement (58%) et la qualité et le goût des produits (56%). 59 % plébiscitent le soutien à l'agriculture bio.

Pour une large majorité des consommateurs bio (78%), ce sont les fruits et les légumes qui arrivent en tête des achats, suivis des produits laitiers, des œufs et des produits d'épicerie  (huiles, pâtes, riz...), de la viande bio (39%)  et du pain (31%).

81 % des Français achètent bio en grandes surfaces

Cette tendance s'explique notamment par l'offre croissante en boutique ou supermarchés de ce type de produits. Le nombre de surfaces bio sont a bondi de +17 % par rapport à 2014. 81% des consommateurs y achètent des produits bio.

D'après le sondage, 69 % des Français souhaiteraient d'ailleurs trouver davantage de produits bio en grandes et moyennes surfaces ainsi que sur les marchés et chez les artisans-commerçants (44 %).

Ils se disent également intéressés par une offre bio plus large au marché à 44% et chez les artisans-commerçants de proximité (boulangers, fromagers, poissonniers, bouchers, cavistes, etc.) dans les mêmes proportions. 17% aimeraient les trouver davantage sur internet et 5 % via le drive.

79 % des Français tentés par des repas bio au resto

Enfin, l'engouement pour le bio ne risque pas de s'essouffler puisque 93 % des consommateurs bio ont l'intention de maintenir ou d'augmenter leur consommation de produits bio à la maison comme au travail (la viande et les oeufs en priorité).

De manière générale, 73 % des actifs Français attendent des produits bio sur leur lieu de travail, à la cantine ou en restaurant d'entreprise et 88 % des parents aimeraient des repas bio à l'école pour leurs enfants.

Côté loisirs, les attentes sont aussi fortes: 79% se disent intéressés par des repas avec produits biologiques dans les restaurants, contre 54% en 2014. 55 % les attendent même dans des distributeurs automatiques.

Méthodologie :

Résultats d'une étude quantitative réalisée online en deux phases : du 22 au 28 janvier 2015 puis du 3 au 8 décembre 2015, à chaque fois sur un échantillon de 500 Français âgés de 18 ans et plus, représentatif de la population française.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • p.cuquel il y a 9 mois

    le bio, ce n'est rien de plus que la culture de nos grands parents, sauf que les industriels d'il y a 50 ans qui ont fait crevé les petits agriculteurs, sont les mêmes qui régissent le secteur et pourrissent les produits... bref un mensonge et une arnaque de plus...

  • s.thual il y a 9 mois

    Le bio c est comme le euro ,prétexte au augmenter les prix rien de plus..ou alors faut prouver que la terre la mer et l air ont été depollués. ...sans compter ce que l on découvre dans les abattoirs par exemple.côté mauvais traitements...