6000 tonnes de sel stockées pour les rues de Paris

le
0
Les 35 saleuses de la ville sont pilotées depuis un PC neige à la porte de Lilas.

Circulation oblige, le salage de la voierie en période de grand froid est devenu indispensable à la sécurité des usagers. Aujourd'hui, dans la capitale, c'est la Mairie de Paris, et plus précisément le service technique de la propreté de Paris, qui s'en occupe.

L'opération n'est pas une mince affaire, comme le raconte, Philippe Cheval, responsable de la propreté: «Sur les 2400 kilomètres du réseau routier parisien, 6000 sont considérés comme prioritaires et donc concernés par le salage.» Il ajoute: «Le reste du réseau est progressivement salé grâce au roulage, c'est-à-dire à la circulation des véhicules.»

Par ailleurs, «20.000 points stratégiques, comme les ponts, les escaliers ou les passages piétons, sont traités» par les éboueurs de la Mairie de Paris. En fin de semaine dernière par exemple, 1500 éboueurs ont versé du sel sur ces points stratégiques.

Pour Philippe Cheval, «le plus important est d'anticiper les vagues de froid». «On essaie de saler a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant