6000 policiers mobilisés pour la visite de Merkel en Grèce

le
0
Les autorités redoutent un accueil explosif de la chancelière allemande, ce mardi. Le dispositif de sécurité sera le plus important depuis la venue de Bill Clinton à Athènes, il y a treize ans.

À moins de vingt-quatre heures de l'arrivée d'Angela Merkel à Athènes, le dispositif de sécurité des Grecs est prêt: pas moins de 6 000 policiers mobilisés - du Raid grec aux commandos de tireurs d'élite en passant par la brigade antiémeute -, 300 gardes-côtes, avec hommes-grenouilles et bateaux de toute dimension, un hélicoptère et trois ambulances. La Grèce n'avait pas connu un tel déploiement depuis la visite de Bill Clinton en 1999.

Les autorités grecques veulent exclure tout débordement surprise. Il faut dire que, à la différence du président des États-Unis, les Grecs préparent un accueil explosif, mardi, à la chancelière allemande. À partir de midi, les grandes centrales syndicales et des dizaines d'organisations de travailleurs ont appelé à un arrêt de travail et à un rassemblement géant devant le Parlement, en plein c½ur d'Athènes.

Un plan B élaboré

Alexis Tsipras, le dirigeant de Syriza, parti de gauche radicale, a annoncé sa participation

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant