60 tonnes de mini-tours Eiffel saisies au Bourget

le
0
Un magasin du IIIe arrondissement de Paris servait de couverture pour ce trafic qui générait 500.000 euros de chiffre d'affaire par an.

Dorées, rouges ou rose-fushia, elles sont souvent vendues illégalement à la sauvette et font le bonheur des touristes français et étrangers en quête de souvenirs de Paris à mettre dans leur valise. Soixante tonnes de mini-tours Eiffel ont été saisies mardi dans divers entrepôts situés à Paris et au Bourget (Seine-Saint-Denis), par la Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris (DRPP).

Les policiers sont parvenus à remonter la piste des entrepôts mi-juillet, quand une enquête a établi qu'un magasin situé dans le IIIe arrondissement de Paris était une couverture pour approvisionner, sans facture, une centaine de vendeurs à la sauvette en objets souvenirs. Grâce à cette double activité, les profits réels du magasin s'élevaient à 500.000¤ par an, soit 15 fois plus que le chiffre d'affaire officielle...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant