60 millions de tonnes de maïs envolées

le
0

La Banque d'Australie et de Nouvelle-Zélande évalue à quelques 60 millions de tonnes de maïs perdues l'impact de la sécheresse cette saison.

Pour Paul Deane, économiste rural de la banque ANZ, il y aura deux zones déficitaires en production, avec la sécheresse aux Etats-Unis, qui réduirait les récoltes de 20 à 25% cette année, s'ajoutant au manque de pluies dans la zone de la mer Noire.

La perte de 60 millions de tonnes correspond à la récolte brésilienne, soit 6,9 % de la production mondiale 2011-2012 attendue en janvier par l'USDA, 868 millions de tonnes. C'est aussi 6,6% de la consommation mondiale 2011-2012, estimée à 900 millions de tonnes.

Sur la durée, la demande de maïs est en hausse depuis 4 ans, portée par la demande en éthanol et en aliments du bétail, relève l'économiste agricole.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant