«5es colonnes» : Estrosi critiqué à gauche et par le FN, défendu par Morano

le , mis à jour à 14:26
6
«5es colonnes» : Estrosi critiqué à gauche et par le FN, défendu par Morano
«5es colonnes» : Estrosi critiqué à gauche et par le FN, défendu par Morano

Le ton donné à la campagne des régionales en Paca par Christian Estrosi ne passe pas. Dimanche soir, sur France 3, le député-maire de Nice, tête de liste UMP pour la région, a dénoncé l'existence de «cinquièmes colonnes» de «l'islamo-fascisme» et (leurs) «réseaux infiltrés dans nos caves, dans nos garages, dans les lieux clandestins».

Depuis la guerre d'Espagne, en 1936, l'expression «cinquième colonne» désigne un réseau d'ennemis noyautant un Etat ou une organisation pour le saper de l'intérieur. L'ancien ministre de l'Industrie a même insisté : «J'y vais fort, oui ! C'est une troisième guerre mondiale qui nous est déclarée», contre «la civilisation judéo-chrétienne dont nous sommes les héritiers». «Ça s'applique bien à la situation», a-t-il encore souligné lundi sur Twitter.

Je persiste et je signe. 5ème colonne = partisans cachés au sein d'un État d'une organisation hostile. Cela s'applique bien à la situation— Christian Estrosi (@cestrosi) 27 Avril 2015

Ces propos illustrent une «dérive lamentable», selon le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll, qui juge que le député «ne se cache même plus d'imiter les délires FN».

5e colonne: dérive lamentable de M. Estrosi qui ne se cache même plus d'imiter les délires FN. Et il faudrait en plus l'appeler Républicain!— Stéphane Le Foll (@SLeFoll) 27 Avril 2015

Bruno Le Roux (PS) a lui-aussi dénoncé des «élucubrations». «Il y a des élucubrations qui, quelquefois, peuvent être amusantes. Celles-là, les élucubrations extrémistes, elles font pour partie le jeu des terroristes», a estimé sur iTélé le président du groupe socialiste à l'Assemblée, qui déplore qu'Estrosi soit «dans la suspicion généralisée».

Le patron du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a lui aussi condamné ces propos, estimant que «"Rantanplan" a(vait) trouvé le moyen de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2931816 le lundi 27 avr 2015 à 15:08

    m85 +1 "no comment"!

  • M8589793 le lundi 27 avr 2015 à 14:47

    Apparemment certains pensent être des esprits supérieurs. Amusant.

  • M3121282 le lundi 27 avr 2015 à 14:42

    Munich ! certains utilisent des mots, évoquent des périodes de l'histoire, mais n'en connaissent que très impartement la signification. enfin c'est comme dans les médias, il faut faire du buzz.. l'exactitude est accèssoire, après puisque estron si le fait.....

  • murashig le lundi 27 avr 2015 à 14:42

    Meme si le mot 5e colonne evoque de mauvais souvenirs...l europe et un certain nombre de hauts fonctionnaires ou de politiques se comportent comme telle, avec les resultats que l on voit ! Parfois appeler un chat, un chat, est un electrochoc salutaire ? Enfin on peut toujours l esperer ?

  • M8589793 le lundi 27 avr 2015 à 14:33

    Le délire , ce n'est pas le FN. C'est le politiquement correct pacifiste qui, comme à la veille de Munich ne voulait pas voir la réalité. On a vu le résultat.

  • M3121282 le lundi 27 avr 2015 à 13:55

    quand on voit le calibre ce n'est pas étonnant