5ème journée : Le Racing prend sa revanche face au Stade Français

le
0
5ème journée : Le Racing prend sa revanche face au Stade Français
5ème journée : Le Racing prend sa revanche face au Stade Français

Le Racing recevait le Stade Français à Colombes pour le premier match de cette 6eme journée de Top 14. Et le derby francilien a penché en faveur du Racing 92 qui s'est imposé 27 à 18. L'équipe de Laurent Travers et Laurent Labit a été beaucoup plus constante pendant 80 minutes et surtout beaucoup plus disciplinée.

Le Racing 92 devait laver l’affront, c’est chose faite. Défaits chez eux la saison dernière par le Stade Français, les Racingmen se sont rattrapés en l’emportant 27 à 18 au terme d’un match solide. Grâce notamment à un essai de son jeune talonneur Camille Chat (omniprésent pendant ce match) après seulement deux minutes de jeu. Dans les impacts et dans l’organisation, le Racing a largement mieux débuté le match en mettant très rapidement la pression sur les joueurs du Stade Français, acculés dans leur 22 mètres durant les 15 premières minutes.

L’orage du début de match passé, les Parisiens ont remis la main sur le ballon, marquant même un essai par un autre très jeune joueur, Sekou Macalou. L’ancien joueur de Massy a marqué le premier essai parisien de ce match à la 25eme minute. Cette première période a aussi été marquée par beaucoup de nervosité des joueurs des deux équipes et notamment de Claassen et Camara, qui ont récolté un carton jaune à la 31eme. Pas vraiment de quoi impacter sensiblement le cours du match. Surtout, le Stade Français n’a pas réussi à prendre le dessus, la faute à une énorme indiscipline (8 pénalités en 1ere mi-temps, près de 20 à la fin du match). Score à la pause, 13 à 10 en faveur du Racing 92 grâce à des pénalités de Machenaud.

Des Parisiens trop indisciplinés

La deuxième mi-temps a été à l’image de la première, avec un très gros départ du Racing 92 qui s’est installé dans le camp parisien. Grâce à Goosen et Machenaud, le Racing prend même neuf points d’avance sur le Stade Français à la 54eme. Et comme en première mi-temps, énormément de fautes du côté du Stade Français et beaucoup d’imprécisions qui ont annihilé toutes les bonnes séquences de l’équipe de Gonzalo Quesada. A noter à la 50eme minute, la sortie sur protocole commotion pour Machenaud, après un violent contact avec Arias. Dans la foulée, c’est le pilier Néo-Zélandais Ben Tameifuna qui a fait ses grands débuts en Top 14.

La fin du match a été à l’avantage du Stade Français qui a globalement dominé les débats, malheureusement pour eux de façon totalement stérile. La faute notamment à une grosse défense du Racing 92 et à une trop grande maladresse. L’équipe ciel et bleu s’est même offerte le luxe de marquer un 2eme essai (à la 68eme minute) par Marc Andreu derrière un beau coup de pied de Chavancy. Finalement, le Stade Français a enfin réussi à franchir la ligne au bout du bout (84eme minute). Après avoir campé dans les 22 du Racing, c’est le demi-de-mêlée remplaçant Daguin qui marque  le 2eme essai du Stade Français dans ce match. Complètement en coin, à droite des poteaux, Plisson manque la transformation, privant le Stade Français du bonus défensif.

Au final, le Stade Français pourra être frustré de son match, de son indiscipline tandis que le Racing a globalement géré sa partie. Score final 27-18, le Racing remonte à la 2eme place du Top 14 en attendant les autres matchs samedi. Le Stade Français reste englué dans la deuxième partie de tableau avec seulement 8 points. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant