5eme étape : Greipel n'a pas hésité

le
0

Vainqueur tout en puissance de la cinquième étape du Giro 2016, André Greipel a confié après l’arrivée qu’il n’a pas hésité à y aller quand la porte s’est ouverte.

« Dans le sprint, il n'y avait pas beaucoup d'espace. Mais, quand j'ai vu un trou, j'y suis allé, a assuré André Greipel à l’AFP après sa victoire au sprint dans la cinquième étape du Giro 2016 devant Arnaud Démare. L'équipe a travaillé pour revenir sur l'échappée puis pour rester devant. Dans le tour de circuit, je n'ai pas quitté les dix premiers rangs. Roelandts a fait un travail exceptionnel, il s'est mis en tête aux cinq kilomètres et il a tenu. Kittel ? Il est plus jeune, il est dur à battre. Mais je travaille en ce sens. Le sprint ne se résume pas à nous deux. Il y a beaucoup d'autres bons sprinteurs. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant