59% des Français pour la suppression du regroupement familial

le
1
    PARIS, 20 avril (Reuters) - Une large majorité de Français 
(59%) se dit favorable à la suppression du regroupement 
familial, un dispositif instauré en 1976 en France que les 
principaux candidats à la primaire de la droite et du centre 
souhaitent restreindre, selon un sondage Ifop à paraître jeudi 
dans Valeurs actuelles. 
    Quarante-et-un pour cent des personnes interrogées se 
déclarent pour le maintien du regroupement familial. 
    Les plus hostiles à cette disposition figurent dans les 
rangs des sympathisants du Front national (92%) et des 
Républicains (73%). A contrario, 75% des sympathisants du Front 
de gauche et 64% des sympathisants du Parti socialiste sont 
pour. 
    Le regroupement familial a été mis en oeuvre le 29 avril 
1976 sous le mandat de Valéry Giscard d'Estaing pour offrir la 
possibilité à un étranger arrivé en France de faire venir son 
époux(se) et ses enfants. 
    Depuis 2006, les familles ne peuvent introduire des demandes 
qu'après 18 mois de présence en France, sous condition de 
présenter un travail stable "avec des revenus supérieurs au Smic 
net et un logement acceptable par sa surface et ses conditions 
de vie." 
    L'enquête a été réalisée en ligne du 14 au 15 avril auprès 
d'un échantillon de 1.008 personnes, représentatif de la 
population française âgée de 18 ans et plus. 
 
 (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pepitobo il y a 8 mois

    et combien contre l'immigration???