550 millions d'euros réunis pour Tchernobyl

le
0
A l'occcasion d'une réunion des pays donateurs pour financer la chape du réacteur de Tchernobyl, le premier ministre français François Fillon a plaidé pour un «mécanisme d'intervention rapide» à l'échelle internationale en cas de graves incidents nucléaires.

550 millions d'euros : c'est la somme finalement réunie pour achever la nouvelle chape isolant le réacteur de Tchernobyl. Les représentants d'une cinquantaine de pays et le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, se sont retrouvés à Kiev mardi pour une conférence des donateurs. Une réunion coprésidée par le premier ministre François Fillon au titre de la présidence française du G8.

Vingt-cinq ans après la catastrophe, l'objectif initial des participants était de réunir les 740 millions d'euros manquants pour financer les travaux d'une arche de confinement géante qui doit recouvrir le sarcophage vétuste qui entoure le réacteur n°4. Un projet qui coûte au total 1,5 milliard d'euros pris en charge par un fonds international géré par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd)

«Nous avons su nous montrer à peu près à la hauteur de l'enjeu. La crise financière a bien entendu laissé des traces pour chacune de no

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant