54% des 25-49 ans ont rêvé d'une vie meilleure

le
0
Nikola Bilic/shutterstock.com
Nikola Bilic/shutterstock.com

(Relaxnews) - 79% des Français âgés de 25 à 49 ans se satisfont de leur vie, mais paradoxalement 54% avouent avoir eu d'autres ambitions et d'autres rêves par le passé, révèle une étude NRJ Gobal, réalisé par Ipsos, publiée mardi 23 octobre. D'ailleurs, 47% des personnes interrogées n'opteraient pas pour les mêmes choix, si c'était à refaire.

L'argent, moteur d'un changement de vie

Repartir de zéro pour commencer une nouvelle vie, le projet peut être partagé par tous les profils de consommateurs, peu importe leur âge, considèrent 78% de sondés. Reste à s'en donner les moyens (81%). Et c'est bien ce qui pêche. Les Français, âgés de 25 à 49 ans, mettent les pieds dans le plat et avouent en effet, à 58%, que le manque d'argent les empêche de changer de vie.

Pour se satisfaire d'une vie un peu plus piquante, 57% de Français concernés se laisseraient aller à un gros achat pour leur garde robe, 46% voudraient passer une nuit dans un hôtel de luxe, 43% aimeraient dîner dans un restaurant gastronomique et 39% se verraient bien conduire une voiture de sport.

Les envies à court terme

Même si leurs rêves ne se sont pas exaucés, les consommateurs restent motivés par des projets. Les voyages s'imposent comme l'envie la plus récurrente (72% chez les femmes et 70% chez les hommes), tandis que la vie personnelle reste une composante incontournable pour être heureux. 35% aimeraient construire une famille d'ici moins de cinq ans.

Malgré la crise et ses difficultés économiques, les consommateurs français portent leur priorité sur le plaisir. Au cours des prochains mois, 40% souhaiteraient acheter des produits dans ce sens. La décoration intérieure (50%), la téléphonie mobile (35%), l'automobile (30%) et l'informatique (20%) s'affichent comme les envies les plus concrètes, à réaliser lors des douze prochains mois.

Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.011 individus âgés de 15 à 70 ans, interrogés du 21 au 27 juin 2012.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant