53% des Britanniques en faveur du Brexit-sondage

le
1
 (Actualisé avec deuxième sondage, explications d'Ipsos Mori) 
    LONDRES, 16 juin (Reuters) - Cinquante-trois pour cent des 
Britanniques se déclarent favorables à une sortie du Royaume-Uni 
de l'Union européenne lors du référendum du 23 juin, selon un 
sondage Ipsos Mori pour le quotidien Evening Standard publié 
jeudi. 
    Sans tenir compte des indécis, 47% des électeurs interrogés 
voteraient, eux, pour un maintien dans l'UE.  
    C'est la première fois depuis l'annonce du référendum que ce 
sondage mensuel de l'institut Ipsos Mori donne le camp du Brexit 
en tête des intentions de vote. 
    Sa précédente enquête pour l'Evening Standard, publiée le 18 
mai, donnait les partisans du maintien dans l'UE à 55% des 
intentions de vote, contre 37% pour le camp du Brexit.  
    Un sondage Survation également publié jeudi donne lui aussi 
les partisans du Brexit en tête avec 45% des intentions de vote 
contre 42% pour le camp du maintien. Les 13% restants sont 
toujours indécis. 
    Comme d'autres sondeurs avant lui, l'institut Ipsos Mori 
observe que le facteur décisif de ce retournement de tendance 
tient au fait que le débat référendaire est passé des sujets 
économiques au thème de l'immigration. 
    "L'immigration est devenu l'argument principal tandis que 
l'économie, la meilleure carte dans le jeu des partisans du 
maintien, devenait moins pertinente au cours du mois écoulé", a 
commenté Ben Page, le directeur de l'institut de sondage. 
    Mais il note également qu'un cinquième des 1.257 personnes 
interrogées entre les 11 et 14 juin se déclarent encore 
susceptibles de changer d'avis. 
    "Les sondages ne font pas des prédictions, mais les sondeurs 
parfois oui: personnellement, je pense que comme en Ecosse le 
statu quo pourrait triompher à la dernière minute, mais cela se 
présente très serré", a-t-il dit. 
    En 2014, des sondeurs avaient donné les séparatistes en tête 
des intention de vote avant le référendum sur l'indépendance de 
l'Ecosse, qui avait finalement abouti à la victoire des 
partisans de son maintien dans le Royaume-Uni. 
     
    VOIR AUSSI 
    LE POINT sur le référendum du 23 juin:        
 
 (Freya Berry; Laura Martin et Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • antoin94 il y a 8 mois

    Ils sont pragmatiques : au moment de voter dans l'urne , ils vont rester !