50m nage libre (finale) : Stratosphérique Manaudou !

le
0
50m nage libre (finale) : Stratosphérique Manaudou !
50m nage libre (finale) : Stratosphérique Manaudou !

Immense favori de la finale du 50m nage libre, Florent Manaudou a survolé la course et remporte en 21''19 le seul titre qui manquait à son incroyable palmarès. Déjà sacré champion du monde sur le 50m papillon de ces Mondiaux de Kazan, l'extra-terrestre français de la natation laisse tout le monde loin derrière. L'Américain Nathan Adrian (21''52) compris.

Il avait tout gagné en petit bassin et un seul titre lui manquait : celui de champion du monde du 50m nage libre en grand bassin. Mais rien ne résiste à Florent Manaudou (24 ans) depuis qu’il s’est mis à tout écraser sur son passage. C’est donc sans aucune surprise que le nouvel extra-terrestre de la natation française, déjà champion d’Europe et champion olympique, a ajouté cet unique titre qui lui manquait à son palmarès, aussi exceptionnel que le talent de cet immense champion, attendu sur ce rendez-vous et qui a répondu présent. Et de quelle façon ! Avant cette finale de samedi, on annonçait un duel de poids lourds entre Manaudou, déjà sacré sur le 50m papillon, et un Nathan Adrian très impressionnant la veille lors des demi-finales. Après son nouveau sacre, le Français a d’ailleurs avoué qu’il en avait mal dormi. Un sommeil agité qui s’est traduit samedi peu avant 16h40 par une course éblouissante de celui qui, une fois de plus, n’a laissé aucune chance à ses adversaires sur cette finale du 50m nage libre, battant au passage son record personnel.

Même Adrian, qui semblait pourtant capable de bousculer son rival, a explosé en plein vol. Dès le départ, tout le monde a compris qu’il n’y aurait rien à espérer face à « Superman » Manaudou. Le départ canon du futur double champion du monde individuel sur ces Mondiaux n’a été que la mise en bouche du 50m royalement maîtrisé par le maître de la distance à l’heure actuelle. A l’arrivée, une victoire dans un fauteuil pour le natif de Villeurbanne, seul au monde et vainqueur en 21’’19, loin devant Adrian, Fratus ou Morozov, pourtant poussé par le bouillant public russe. La période de combinaisons exceptée, jamais personne n’était allé aussi vite. Florent Manaudou, colossal, signe la meilleure performance mondiale de tous les temps. « Je savais que je pouvais aller vite, je fais mon meilleur temps de tous les temps, je suis super content », lâchait Manaudou, immense par la taille (1,99 m, 99 kg) mais surtout par le talent. Quel champion !

NATATION / CHAMPIONNATS DU MONDE (H)
Finale du 50m nage libre– Samedi 8 août 2015
1- Florent Manaudou (FRA) en 21’’19
2- Nathan Adrian (USA) 21’’52
3- Bruno Fratus (BRE) 21’’55
4- Vladimir Morozov (RUS) 21’’56
5- Andrii Govorov (UKR) 21’’86

Réaction de Florent Manaudou (au micro de France 2) : « Pour tout vous dire, je n’étais pas rassuré après les demies d’hier car je les avais fait presque à fond. Je savais que si j’étais devant après mon start (départ), je gagnerais, c’est vraiment super. Ce n’était pas simple ces dernières 24 heures mais c’est ça aussi le sport. On se connaît bien avec Nathan (Adrian), il y a eu un bon jeu d’intox dans la chambre d’appel comme à chaque fois. Je savais que je pouvais aller vite, je fais mon meilleur temps de tous les temps, je suis super content. »

Réaction de Nathan Adrian (au micro de France 2) : « Je vous avais dit que Florent était l’homme à battre aujourd’hui, et j’avais raison. Je n’ai pas fait aussi bien qu’hier, mais je suis tout de même content de mon temps et de ma médaille d’argent. Florent est un type génial, il travaille très dur et est le meilleur sprinteur aujourd’hui sur distance courte. Il mérite ce qui lui arrive. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant