50m dos (finale) : Incroyable Lacourt !

le
0
50m dos (finale) : Incroyable Lacourt !
50m dos (finale) : Incroyable Lacourt !

Champion du monde du 50m dos, il y a deux ans à Barcelone, Camille Lacourt a conservé son titre, dimanche lors des Mondiaux de Kazan, en survolant la course, avec à l'arrivée la meilleure performance mondiale (24''23).

Et dire qu’on le donnait perdu pour le sport de haut niveau il y a encore un an et demi de cela. Après avoir été contraint de prendre un repos forcé en raison d’une tumeur à une hanche (qui s'est finalement révélée bénigne), Camille Lacourt (30 ans) a pourtant fait son grand retour dans la… cour des grands lors de ces Mondiaux de Kazan (Russie) où on ne l’attendait pas forcément. Une médaille d’argent sur le 100m dos il y a quelques jours en guise d’échauffement et cette magnifique médaille d’or, ce dimanche sur l’aller simple de la spécialité. Comme une nouvelle consécration sous forme de résurrection pour Lacourt, qui avait pourtant déjà été le plus rapide sur la même distance, deux ans plus tôt lors des Championnats du monde de Barcelone.

L’un des derniers exploits du champion français avant cette longue absence des bassins de compétition. Mais Camille Lacourt, au bord des larmes un peu plus tard tandis que retentissait une Marseillaise en son honneur, n’est pas l’un (si ce n’est le meilleur) des nageurs les plus doués de sa génération pour rien. Et même cette longue absence n’a pas eu d’emprise sur son talent, assez exceptionnel. Monté en puissance sur ces Mondiaux russes, le Marseillais à la gueule d’ange n’a laissé aucune chance à ses concurrents en finale pour conserver son titre acquis en 2013. Comme Florent Manaudou la veille sur le 50m nage libre, Lacourt a survolé cette finale du 50m dos. Son temps, 24’’23, meilleure performance mondiale de l’année, est là aussi époustouflant.

L’Américain Matt Grevers, vice-champion du monde relégué à 38 secondes, ne pourra pas dire le contraire. Comme l’Australien Ben Treffers, troisième, Grevers ne pourra que saluer le retour au premier plan de celui qui est devenu dimanche le premier de nos représentants à enlever trois titres dans trois Mondiaux différents. Même Mitchell Larkin, pourtant sacré sur le 100m et 200m dos cette semaine, a explosé, spectateur devant la démonstration de force du meilleur dossiste au monde. Et ce n’est peut-être pas fini. Car Camille Lacourt ne veut pas se contenter de cette quatrième médaille d’or apportée à la France. Le mari de Valérie Bègue, papa de la petite Jazz, rêve maintenant de terminer ces Mondiaux en apothéose en aidant les Bleus à conserver eux aussi leur titre sur le relais 4x100 4 nages tant attendu par la Kazan Arena. Avec un Lacourt de retour à ce niveau, le coup semble jouable.

NATATION / CHAMPIONNATS DU MONDE (H)
Finale du 50m dos –Dimanche 9 août 2015
1- Camille Lacourt (FRA) 24’’23
2- Matt Grevers (USA) 24’’61
3- Ben Treffers (AUS) 24’’69
4- Mitchell Larkin (AUS) 24’’70
5- Vladimir Morozov (RUS) 24’’73

Réaction de Camille Lacourt (au micro de France 2) : « Ça fait plaisir, je suis vraiment content, mais je dois contenir tout ça, je vais bien récupérer et j’espère qu’on ira très vite. » 

Réaction de Matt Grevers (au micro de France 2) : « C’est toujours sympa de nager contre Camille Lacourt, même si ce soir, il nous a détruits. C’est super de voir comment Camille s’est remis de son opération, et tout le monde est au sommet maintenant, et c’est super comme ça. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant