5000 véhicules immobilisés pour mauvaise conduite en 2012

le
1
INFO LE FIGARO - 70 départements ont fait usage d'une disposition de la loi Loppsi 2 qui permet d'envoyer à la fourrière la voiture d'un conducteur en faute.

Près de 5000 véhicules ont été immobilisés et mis à la fourrière en 2012 par les préfets: telle est la première conséquence des dispositions particulièrement répressives votées par les députés dans le cadre de la loi sur la sécurité intérieure, Loppsi 2, et entrées en vigueur en mars 2011.

Pour lutter contre l'insécurité routière, les parlementaires ont ainsi donné la possibilité aux représentants de l'État de bloquer un véhicule durant 7 jours dans certains cas précis. Parmi eux, la conduite sans permis malgré une interdiction prononcée par les juges, une récidive de conduite en état alcoolique ou sous l'emprise de stupéfiants, ou encore une récidive de grand excès de vitesse (supérieur à 50 km/h).

Cette nouvelle mesure d'immobilisation de 7 jours, qui peut être prolongée sur décision du pr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3442903 le lundi 18 fév 2013 à 10:34

    Très bonne mesure il faut éradiquer tous les abus 'd'alcool, drogue, conduite supérieur de 20kh au-dessus de la vitesse autorisé